PODCAST- Le chai Saint Olive : discussion avec les créateurs du premier chai urbain de Lyon

Aimer le vin est une chose ; être curieux du processus de création en est une autre. Si l’on se dit bien volontiers amateur ou fin connaisseur il est rare que l’on se donne les moyens d’aller visiter les domaines viticoles. Comment donc permettre à la population urbaine de satisfaire sa curiosité sans avoir à louer une voiture pour autant ? C’est la question que se sont posés les frères Saint Olive. La réponse ? Il faut créer un chai de vinification en plein centre-ville.

Aujourd’hui j’accueille dans mon podcast les créateurs du 1er chai urbain de Lyon, Grégoire et Franck Saint Olive, deux frères passionnés de vin, ainsi que leur maîtresse de chai, Marie Ody. 

Épisode inédit s’il en est du fait du nombre d’interlocuteurs mais aussi du concept parce qu’il faut avouer : on n’a pas tous les épaules pour construire un lieu de vinification en plein centre-ville. 

Depuis presque un an, tout le monde parle de ce chai urbain. Et il y a de quoi dire ! C’est d’ailleurs par une discussion avec l’un des propriétaires des domaines partenaires du chai que m’est venue l’idée de les rencontrer et de partager cette conversation avec vous. 

Avec les frères Saint Olive et Marie on discute tour à tour de leurs parcours respectifs, de la façon dont ils ont découvert le vin, de ce que c’est que de créer un chai urbain, ainsi que des ambitions de transparence et d’éducation qui accompagne cette création. 

Le parcours singulier des trois piliers du Chai Saint Olive 

On a tous une histoire singulière avec le vin. Les deux créateurs du chai sont frères et pourtant, ils n’ont pas rencontré le vin au même moment. Marie, quant à elle, n’était pas partie pour en faire sa carrière non plus. Et pourtant, il y a quelque chose qui vous charme pour toujours dans ce domaine.

Grégoire Saint Olive est celui qui, parmi mes invités, à le plus de bouteille. Dès la sortie de son baccalauréat il met les pieds dans le vignoble, dans le sud de la France : à Bandol. C’est Cédric Gravier , propriétaire du domaine de la suffrène qui lui enseigne tout ce dont il a besoin de savoir sur le vin. Le déclic est immédiat, presque naturel : le vin, Grégoire Saint Olive en fera son métier. 

Franck Saint Olive suit de loin les activités de son frère, car lui, travaille dans la communication et l’événementiel. Cependant, il se rapproche progressivement du vin, la conversion est douce. Dès 2014 les deux Saint Olive créent leur entreprise de négoce Saint Olive Frère et c’est là que démarre une nouvelle aventure, en binôme cette fois-ci.

Marrie Ody est la maîtresse de chai. Mais il faut savoir que rien ne prédestinait cette passionnée d’équitation à la création de vin, et encore moins en ville ! Initialement Marie s’était imaginer travailler en laboratoire dans la recherche médical. Mais finalement, l’absence de créativité lui manquait trop. C’est lors d’un stage au domaine Costes-Cirgues en Languedoc qu’elle réconcilie sa technique et sa créativité : ainsi démarre son aventure avec le vin. Après une première expérience dans un chai urbain à Paris et pose ses valises à Lyon pour lier nature, vignoble et vie urbaine. 

Vous l’avez compris mes trois invités sont ambitieux. Et cette ambition elle est bénéfique pour les citadins

La tendance « Local » et la pédagogie : les deux principes clés du Chai Saint Olive

La tendance du local, un bingo pour le chai urbain ! 

Les étoiles sont alignées pour le chai Saint Olive. Car même si les prémices du projet débutent en 2017 et se concrétise en 2020, soit une période de crise : le vent est en poupe pour Saint Olive ! 

En effet, la tendance générale est à la reconnexion avec les bases, au sein des villes. On voit émerger des fermes urbaines, des potagers partagés, des initiatives qui, en somme, permettent de remettre la nature au cœur des préoccupations des citadins

Alors pourquoi le vin serait-il exclu de la tendance ? Les frères Saint Olive s’y refusent et se mettent en quête de 500m2 disponibles dans Lyon pour créer du vin et montrer comment on fait ! Pari réussi puisque la joyeuse équipe pose ses valises et autres cuves au 34 rue Malsherbes dans le 6e arrondissement de Lyon

Le chai est donc un lieu lumineux, attractif, accessible et enrichissant : que demander de plus ? 

La pédagogie au cœur du concept du chai urbain 

Alors bien sûr, placer ces locaux en centre-ville c’est bien pour être vu certes, mais l’objectif est d’être compris. Là aussi les fondateurs du Chai Saint Olive assurent ! En plus de pouvoir visiter les lieux, de découvrir la magie de la création du vin, les étapes que cela implique il y aussi possibilité de pratiquer ! 

Pratiquer la dégustation, ça, à la limite, on a l’habitude. Mais si je vous dis pratiquer l’assemblage… ! Au Chai Saint Olive on laisse carte blanche pour pouvoir créer son propre vin, afin de découvrir et comprendre le métier d’œnologue. Ces professionnels sont là pour guider les curieux dans la conception du vin, selon leur goût, et ça : je dis Bravo ! 

Alors si vous êtes en quête de choses nouvelles, divertissantes et ludique à Lyon pour passer un après-midi, pourquoi ne pas concevoir votre propre vin ? 

Conseil des créateurs du chai Saint Olive, pour tous les curieux et curieuses du vin 

Vous avez à présent l’habitude de la question de fin de podcast : Quel est votre conseil pour un débutant du vin ? Pour les fondateurs du Chai Saint Olive, la question est toute répondue : cesser de dire « j’aime pas » ! Selon eux, il faut se laisser surprendre, dépasser les préjugés et essayer !

L’avantage avec les vins disponibles dès maintenant au Chai Saint-Olive c’est qu’ils sont à moins de 10€ et permettent d’explorer un bon nombre de cépages emblématiques de la région. 

Merci beaucoup à toi Grégoire, Franck et Marie pour cet échange. J’espère également, chers auditeurs et auditrices, que vous avez apprécié cet épisode. A mes yeux, s’il faut retenir une phrase de cette échange, c’est bien celle-ci : 

« Il y a un côté ludique évidemment, ça reste un plaisir, un atelier plaisir, et il y a un côté pédagogique parce que les clients repartent quand même d’ici avec les informations sur « comment on fait du vin ? », ce n’est pas une formation… Mais dans tous les cas ils repartent avec des éléments en tête. C’est ce qu’on a souhaité au départ lorsque l’on a monté ce projet c’est de permettre aux gens de nous observer travailler mais aussi de leur montrer comment on fait du vin et leur donner ce côté un peu artisanal et leur permettre de faire eux même leur vin. »

Franck Saint Olive

Vous souhaitez me donner un petit coup de pouce ?

  • Parlez du podcast autour de vous, dans la vie réelle et/ ou sur les réseaux sociaux
  • Offrez moi quelques mots en mettant un avis et en notant le podcast sur Apple podcast
  • Abonnez vous à Vin’pertinent sur votre plateforme d’écoute pour ne rien manquer des prochaines conversations autour du vin !

Si vous avez une idée d’intervenant.e, de personne inspirante du vin, n’hésitez pas à me le faire savoir !

Vous souhaitez découvrir le vin autrement en ma compagnie ?

📹 Pour les vidéos, tout se passe sur YouTube. Pour apprendre le vin pas à pas à travers des questions thématiques.

📸 Pour les photos, tout se passe sur Instagram. Pour découvrir les dessous d’une passion

💬 Pour les réseaux, ça sera l’éternel Facebook !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.